Accueil » Blog » BALI-INDONESIE-LES-NOMS-ET-PRÉNOMS

Share This Post

Actualités / Castes et Noms / Chronique d' AGNES / Culture et Religion

BALI-INDONESIE-LES-NOMS-ET-PRÉNOMS

AGNES

AGNES une fois de plus met à profit son expérience et sa connaissance du pays pour nous expliquer les nons et prénoms en INDONESIE et à BALI …

L’INDONESIE – LE CASSE-TETE DES NOMS !
Puisque notre petit topo sur la façon de s’adresser aux gens a semble vous plaire, voici maintenant quelques réflexions sur la manière d’appeler les gens en Indonésie.
Naturellement cela varie beaucoup selon les régions et souvent lie a la religion :
– principe général : presque partout PAS DE NOMS DE FAMILLE ! Les seuls peuples qui ont des noms de CLANS familiaux sont :les BATAKS ( clans ou MARGA : Napitupulu, Simanjuntak, Siregar, Mangunsong, Sinaga, Tampubolon et beaucoup d’autres), les MINANG de Sumatra-ouest (clans ou SUKU : Chaniago, Tanjung et autres), les Minahasa (Sulawesi Nord (ex.:Waworga, Waworuntu), les Toraja (Randan, Salenna), les gens des Moluques (‘famili » : Pattimura, Manuhutu et autres). En ce cas le 1er nom (souvent un nom de baptême…) est donc utilise comme nos prénoms : ex : Lisa SIREGAR, Steve MANUHUTU….
Dans certaines régions, y compris Bali, il existe aussi des clans familiaux mais seules certaines personnes rajoute ce « nom de famille » a leur nom de naissance, par fierté ou autre, surtout en général chez les gens de descendance noble (ex.a Bali, DJELANTIK, KARANG, PASEK, MANUABA) ou autre. Ce n’est pas du tout une obligation….
Dans les régions a majorité musulmane, ou les gens portent des noms musulmans, (souvent deux), utiliser de préférence le 1er ; ex = Syarif Hafied ; employer le premier) ; pour le 2e il s’agit souvent du nom de leur père (et pas d’un nom de famille !). Dans d’autres pays les deux noms sont séparés par « ben » ou « bin » (‘bintI » pour les femmes) mais ici c’est rarement employé
Dans les régions a majorité chrétienne, les gens ont été baptisés donc ont un nom de baptême, directement en latin d’ailleurs !!!! Martinus, Peter, Paulus, Johannes, Maria, Veronika, Felisiana et autres…Les appeler par ce prénom. !
J’ai connu un Balinais converti a la religion catholique, il s’appelle Made Martinus ; la ça se complique ! On peut l’appeler Made, Martinus ou abréger en Martin !
Dans les régions qui ont été fortement influencées par l’hindouisme avant que ne viennent la religion musulmane ou les missionnaires catholiques ou protestants, les gens n’ont souvent qu’un NOM UNIQUE (je ne parle pas du casse-tête quand ils doivent remplir des papiers en Europe. Nom… Prénom….).
En général ces prénoms sont tires de l’ancien Javanais et/ou du sanskrit, souvent des noms de Dieux (KRISNA, WISNU, ISWARA, PARWATI, SARASWATI) personnages des grandes épopées comme le Ramayana et le Mahabharata (BIMA, ARJUNA, RAMA, SINTA…) et les légendes populaires.
Il y a un masculin et un féminin. Pour les garçons ils finissent en A (Sunda, Bali, Lombok) ou en O (Java), pour les filles en I – ex.: SUJANA (SUJONO a Java) – féminin : SUJANI ; SUKERTA / SUKERTI etc…. A Bali le a se prononce toutefois E (Sukerte)
En général ces noms veulent dire quelque chose, souvent une qualité qu’on voudrait conférer a son enfant en lui donnant ce nom-la a la naissance : SU veut dire « bon, bien », Donc Sujana = « homme bon », Sukarya = qui travaille bien etc… WIRA : courageux guerrier. La personne porte parfois une file de noms qui veulent tous dire quelque chose.
A Java-ouest une pratique assez amusante pour nous, car ils redoublent souvent 2 noms pour faire une rime – ex. : NANA ISTIANA, IWAN IRAWAN etc…
Pour couronner le tout, dans les relations de tous les jours, les gens finissent par se donner des surnoms, parfois très éloignés du nom originel : SRI RAHAYU devient YAYUK, NURJANNAH, devient ANNA, BAHARUDDIN devient RUDI etc… Parfois c’est un sobriquet qui n’a rien a voir « LENGKONG » = le « tordu » ; « DOLAR », etc…
Beaucoup de diminutifs se ressemblent et déclinent toutes les voyelles de l’alphabet : ainsi pour les filles, Nana, Ninik, Nunuk, Neneng, Nining, Nunung, Tata, Titik, Tutik, Tatik, et je vous épargne les garçons.
Le maître-mot étant l’économie de parole, mon fils s’appelle Anthony, un coup on l’appelle Ton, Tony, Anton ou An….
Comme il n’y a pas de noms de famille en général en Indonésien, quand on veut s’adresser poliment aux gens, avec un « monsieur/ madame » donc « Bapak/ Ibu », on prend le 1er nom – même si ça ressemble a un prénom : ex. quelqu’un qui s’appelle Steve Manuhutu, ou Lisa Siregar, ou … Made Susila, sera appelé de préférence, Pak Steve, Ibu Lisa, ou Bapak Made. D’où le fait qu’ils vont aussi nous appeler comme ça « Ibu Agnes »….
De quoi y perdre son latin… heu son indonésien…Parfois retrouver quelqu’un quand on ne connaît pas son nom complet est un tour de force, les gens se présentant avec leur surnom !
A suivre topo séparé sur les Balinais sinon ce serait trop long, vous lirez pas jusqu’au bout !

alain le 2 aout 2017

alainbalifrancophones@gmail.com

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password

Register