Accueil » Blog » BALI-EN -2- ROUES- LE- POINT- 2018
Actualités / Administratif / Conduite à Bali / Permis de Conduire / Tourisme

BALI-EN -2- ROUES- LE- POINT- 2018

POLISI BALI

TOUT SAVOIR SUR LA CONDUITE EN INDONÉSIE

On lit beaucoup de choses souvent « fantaisistes » sur les forums concernant les permis de conduire à BALI et en INDONÉSIE …Ici comme ailleurs : « nul n’est censé ignorer la loi » et avant de la respecter il convient de connaitre les dernières règles et de ne pas faire l’échos des : « Moi je… »

VOICI DONC LES DERNIERS RÈGLEMENTS FRANÇAIS ET INDONÉSIENS EN MATIÈRE DE PERMIS DE CONDUIRE …

 

fin-prêts

fin-prêts

Quel permis pour quelle catégorie de véhicules ?

(Vérifié le 07 novembre 2016 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre), Ministère en charge de l’intérieur).
La catégorie de permis de conduire qu’il est nécessaire de posséder dépend de la catégorie de véhicules que l’on souhaite conduire.

TYPE DE VÉHICULE ET PERMIS NÉCÉSSAIRE:

Pour les 2 roues:

  • Scooters: Cyclomoteur ne dépassant pas 50 cm3, ou d’une puissance maximale de 4 kw et qui ne dépasse pas 45 km/h de vitesse
    – Catégorie AM comportant la mention additionnelle 108 du permis
    -ou Brevet de sécurité routière (BSR), option « cyclo »,
    -ou permis de conduire (n’importe quelle catégorie)
  • Moto légère :
    motocyclette avec ou sans side-car, d’une cylindrée maximale de 125 cm3 et d’une puissance de 11 kw maximum
    – Permis A1
    – Ou permis A2
    – Ou permis A

ou Permis B (auto) obtenu depuis au moins 2 ans à condition d’avoir suivi une formation de 7 heures.

LES PERMIS :

  • Pour les touristes :

    Présentation du permis international avec date de validité ET case correspondante dûment tamponnée soit
    – Pour les 125 cc : A 1
    – Pour les plus de 125 cc : A 2 ou A
    – Pour les automobiles B

la_conduite_en_scooter_a_bali

la_conduite_en_scooter_a_bali

RAPPEL :

EN CAS D’ACCIDENT VOTRE ASSURANCE « VOYAGE « NE VOUS COUVRIRA PAS SI VOUS CONDUISIEZ UN VÉHICULE NE CORRESPONDANT PAS À CELUI TAMPONNÉ SUR VOTRE PERMIS NI EN RAPATRIEMENT NI EN ÉVACUATION URGENTE …. 

POUR LES EXPATRIÉS :

La carte SIM ( correspondante au véhicule conduit ) est OBLIGATOIRE

EN CAS DE CONTRÔLE DE POLICE :

Si il a été pratiqué pendant des années ,le système du « petit billet discret »  cette « pratique »  suite à la lutte gouvernementale contre la corruption, n’est plus « à la mode » et est plutôt mal vu… Il existe désormais un système de « E contravention »  que l’on doit aller régler directement au poste de police… Il existe également un n° de téléphone pour prévenir les autorités en cas de corruption… Le corrupteur et le corrompu risquent les mèmes amendes et le policier en plus perd sa place … Dans tous les cas que vous soyez en faute ou pas restez « humbles et courtois »  nous sommes en Asie…

LES ASSURANCES :

Si vous demandez à votre loueur de scooter si son véhicule est assuré , la réponse sera OUI , en effet il existe une assurance incluse dans la plaque minéralogique (DK pour Bali) qui en fait ne couvre pas grand chose … S’il vous propose à prix d’or une « vraie »  assurance c’est une arnaque …
Il en est de mème pour la location d’une voiture…

EN CAS D’ACCIDENT :

Il faut savoir que dans ce pays tout accident se règle « à l’amiable » entre les parties… Les « délits de fuite » sont fréquents… Si vous êtes impliqués dans un accident ou simple accrochage il y aura immédiatement des dizaines de témoins qui attesteront que votre culpabilité est engagée …
En cas de décès , il faut payer la purification du lieu de l’accident et les frais de crémation (plusieurs dizaines de millions de roupies…)

LES DANGERS DE LA CONDUITE À BALI :

Il n’existe ici aucun code de la route … La circulation est anarchique et extrêmement dangereuse , que ce soit dans les villes ou dans les campagnes … Le boom touristique , le pouvoir d’achat , le crédit ont fait que maintenant chaque membre de la famille possède un véhicule 2 roues et souvent une automobile … Le tourisme de masse étranger et local a multiplié la présence de bus sur les routes qui elle n’ont pas évolué en conséquence , et la circulation est souvent bloquée car deux bus ne peuvent pas se croiser sur les voies étroites …La présence sur les routes de nombreux camion qui soit relient les îles soit transportent les matériaux de construction ( ce sont les « rois  » de la route )

Les usagers locaux sont « seuls au monde « et il faut constamment anticiper à leur place … Ils ont un net «  avantages «  c’est qu’ils maitrisent parfaitement leur 2 roues …

La saison touristique approche à BALI et il revient souvent cette question du permis de circuler en scooter . 

Nous allons faire le point sur les législations autant française qu’indonésienne 

1/ Tout d’abord le permis de conduire français n’a AUCUNE valeur en Indonésie 

2/ Pour circuler légalement en Indonésie il faut un permis international non périmé et dont la case 125 cc est tamponnées … la police par expérience regarde ces 2 éléments 

Pour obtenir ce tampon «  magique «  en France lisez les explications sur ce lien 

http://www.permispratique.com/Conduire-une-moto-ou-un-scooter%C2%A0125-a-partir-du-permis-auto-B_a159.html

ATTENTION LE PERMIS INTERNATIONAL N’EST VALABLE QUE POUR LES VISAS TOURISTES ( VOA gratuit et visas 30/60 jours )

Pour tous les autres visas BUDAYA , KITAS , KITAPS il FAUT IMPÉRATIVEMENT obtenir la carte SIM correspondante à la cylindrée du 2 roues que vous comptez utiliser 

La validité de cette SIM correspond à la validité de votre VISA , passé cette validité vous devrez repasser par une nouvelle SIM .

Les contrôles sont fréquents et l’absence de permis valable est passible d’une amende de 500 000 IDR …. Et ce autant de fois que vous êtes contrôlés … 

Oubliez le petit billet discrètement glissé dans la main , c’est d’un autre temps il y a des contrôles anti corruption et ça peut coûter très cher … 

Concernant une autre question souvent posée : Y a-t-il une assurance  ? 

 Au terme occidental non mais chaque véhicule est assuré avec sa plaque DK ( immatriculation Bali ) …

Fonctionnement de cette assurance  : En cas d’accident corporel et d’intervention de la police cette dernière rentre en contacte avec la JASARAHRJA  qui prend en charge les frais basiques d’hôpital pour pilotes et passagers …. 

Dans la pratique : S’il vous arrive ( et c’est hélas fréquent ) un accident  bénin ou grave il y aura toujours de nombreux « locaux «  pour témoigner de votre entière responsabilité mème si ce n’est pas le cas … Et ça se règle à coup de billets avec des sommes plus ou moins importantes  … Ce système «  à l’amiable « fonctionne aussi entre balinais …

Deux exemples pour illustrer mes propos :

  • J’ai assisté à un accident de scoot entre 3 balinais , l’un d’entre eux était au sol et dès qu’il s’est relevé il a coupé le contact des 2 autres scoots et récupéré les clefs pour éviter la fuite et pour pouvoir « négocier «
  • Lors d’une de mes sorties avec mon club automobiles un balinais au redémarrage d’un feu rouge m’a coupé la route et je n’ai pu l’éviter … Chute sans gravité pour le pilote mais le scoot était abimé … Mes amis m’ont fait ranger ma voiture sur le côté et m’on dit d’attendre sans rien faire … Qu’ils géraient la situation … En effet des dizaines de «  témoins «  sortis de nulle part m’accusaient … La police est venue et tout s’est arrangé ( au bout de long palabres entre balinais 1 h 1/2 ) et je n’ose pas imaginé le résultat si j’avais été seul …

Ma conclusion : Soyez en règle , soyez correctement équipé de casque et chaussures fermées , n’oubliez pas que la circulation ici n’obéit à aucune règle que les balinais sont « nés « sur un scoot  … Alors que souvent les touriste n’ont aucune expérience de pilotage de l’engin et se lancent avec sacs à dos dans le cirque infernal de la circulation balinaise …

Conclusion :

Si vous n’êtes pas un minimum habitués à la conduite d’un 2 roues en France oubliez ce mode de transport car ici c’est souvent du « slalom « et une sorte de jeu vidéo …
Si vous vous « lancez »  , casque FERMÉ , chaussures FERMÉES (pas de claquettes…) Tenue la plus protectrice possible (t-shirt manches longues et jean’s idéalement) ben oui il fait chaud… Mais une chute sur le bitume ça chauffe aussi …
Ne vous surchargez pas en sacs divers… Et puis… Évitez la conduite nocturne… Et évidement la conduite après consommation excessive d’alcool …

LE POINT DE VUE D’UN EXPATRIÉ :

ANTONIN NOUS DONNE SES EXPÉRIENCES

Beaucoup de commentaires parlent des règles de conduites en scooter ici, il doit surement exister un code de la route indo c’est sûr et certain, mais certaines règles implicites sont plus respectées. Un bref brief pour ceux qui veulent profiter du plaisir de Bali en scooter :

Ici il y a deux type de conducteurs :

– ceux qui restent sur la gauche, ils ne vont pas très vite, sont assez stables dans leurs conduite mais risquent souvent de tourner soit à droite soit à gauche sans mettre de clignotant, quoiqu’il en soit ils sont plutôt facilement anticipables car lorsqu’ils s’engagent ils y vont rarement brusquement mais ne vérifient pas trop leurs arrière faisant confiance à ceux derrières.

– ceux qui vont vite, voire très vite, la plupart du temps c’est des indos, ils doublent majoritairement par la droite à part quand le trafic est bouché, à ce moment là ils prennent le chemin qui s’offre à eux. Ils se réinsèrent vite sur la gauche dès que ça ralenti pour profiter de la fluidité du trafic des scooters dans les embouteillages, bref c’est des opportunistes qui s’insèrent dès qu’ils peuvent et qui déboulent quasi totalement de la droite (ils restent entre les voitures le plus possibles).

Si tu es un conducteur plutôt calme, la conduite à adopter est de toujours vérifier ses retros avant de tourner, toujours mettre ses clignotants, si devant ça ralenti ne pas doubler brusquement, ralentir aussi. Bien rester sur la gauche le plus possible.

Les deux dangers principaux :

– les scooters qui s’insèrent sur la route par la gauche sans regarder avant et qui du coup te coupe la route

– les scooters rapides qui te frôlent par la droite, ou par la gauche si ils ont une opportunité et que le trafic est dense.

En règle général les voitures font attention aux scooters « lents », mais si elles arrivent au niveau d’un feu et qu’elles veulent aller sur la gauche (majoritairement au niveau des feux ont peut tourner à gauche même au feu rouge) elles hésiteront pas à faire une queue de poisson.

Faites attention aux camion et bus majoritairement, ils sont sont saturé de scooter qui les dépassent et de temps en temps n’ont pas le choix de se rabattre sur la gauche ce qui peut en prendre certains en sandwich.

Les routes sont pas de bonnes qualité généralement sur la gauche, donc anticipez cela, n’allez pas à plus de 50-60, si vous voulez accélérez alors situez vous plus dans le centre.

Si vous êtes un conducteur « rapide » :

Ne doublez jamais par la gauche un autre scooter, à part si le conducteur d’en face veut tourner à droite, anticipez que même sur la droite ça peut débouler à n’importe quel moment de tous les cotés, respectez ceux qui sont devant vous et mettez vous à leurs vitesse avant de les doubler. Anticipez le fait que les voitures peuvent piler, qu’un camion peut vous doubler, et que la majorité des quatre roues privilégieront les scooters rabattus sur la gauche et du coup auront moins d’attention pour vous.

En bref, si vous allez vite vous devez tout anticiper 2-3x plus.

Les dangers sont les insertions de véhicules qui bouchent de temps en temps au dernier moment le trafic, c’est les scooters qui vont plus vite que vous, les voitures qui ne font pas attention à vous, la qualité des routes qui peuvent facilement faire perdre le contrôle quelques secondes.

Quand le trafic est embouteillé, restez sur la gauche, souvent c’est la que c’est le plus fluide, suivez les indo qui longent par la droite si ça vous chante mais seulement si vous avez une bonne tenu de votre véhicule.

Ces règles s’appliquent surtout sur les grands axes, à Bali d’un quartier à l’autre elles peuvent changer mais en générale c’est celles-ci qui sont « respectées »

Allez plus en campagne, dans les rizières, c’est plus tranquille et c’est clairement la meilleure activité à faire à Bali,

Alain le 17 JUILLET 2018

alainbalifrancophones@gmail.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password

Register